Déjà en 2013, la fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles alertait les propriétaires et c’est toujours d’actualité.

Lire ici