Le projet

Eoliennes :

Il s’agit d’implanter une ferme éoliennes composée de 20 ou 21 éoliennes de plus de 180 mètres de haut :  Hauteur du mât en acier : 120 m – Longueur d’une pale en résine/fibre de verre/carbone : 60 m – Hauteur totale de l’engin : 184 m . Cela correspond à des immeubles de 37 étages, visibles dans un rayon de 40 km par rapport à leur lieu d’implantation. 

Pour mémoire : le château d’eau de Treilles mesure 35 m de haut, la Tour Montparnasse haute de 210 m est visible de toute la première couronne d’Île de France, la Tour Eiffel haute de 300 m seulement est visible sur un rayon de 60 km …

Il s’agit donc une modification substantielle de nos paysages et de notre environnement.

Les éoliennes du projet prévu sur les communes de Treilles, Gondreville et Courtempierre seront visibles sur un diamètre de 80 km, mais elles seront situées à 800 mètres des habitations. Les riverains disent “Merci” !

Contrairement à des immeubles statiques les éoliennes tournent sur leur base pour capter le vent et la nuit les lumières blanches et rouges clignotent provoquant un effet stroboscopique (ce sera le night-club toutes les nuits. Pas sûr que ce soit idéal pour s’endormir !!!)

Contrairement à l’idée communément répandue qui porte à croire que les éoliennes sont écologiques, les éoliennes ne sont pas écologiques ne serait ce que parce qu’elles fonctionnent moins de 25 % du temps théoriquement calculé. Pour le reste du temps on doit faire appel à des centrales thermiques (charbon) qui sont les technologies actuellement les plus polluantes. Actuellement le nucléaire est moins polluant que l’éolien à 25 % de la puissance consommée, plus le thermique (charbon) à 75 % de la puissance consommée.

Il faut également savoir que la recherche se mobilise fortement dans ce domaine. D’ici quelques années nous aurons d’autres énergies plus profitables, telles que le solaire (un prototype d’autoroute solaire est en cours d’expérimentation dans le sud de la France) ou l’hydrogène …

Le développement de l’éolien n’est dû qu’à un effet d’aubaine de rachat garanti de l’électricité à un prix exorbitant, financé par une taxe sur nos factures d’électricité.

L’éolien est techniquement déjà obsolète et il a des effets néfastes pour la santé et l’environnement.

Dans de nombreux pays on revient sur le mirage de l’éolien, sauf en France…

Les sociétés en charge de l’étude de ce projet sur les communes de Treilles, Gondreville et Courtempierre sont : VSB et INTERVENT.

Si ce projet voit le jour, le constructeur des éoliennes sur notre sol sera une société étrangère (nom non communiqué) et le nom de la société pressentie comme futur exploitant n’a également pas été communiqué.

La mairie de Courtempierre a organisé en 2017 des réunions dites “d’information” présentées par Monsieur Sébastien Caubet et Monsieur Sylvain Guineberteau .

Réunion du 21 septembre 2017 à  20 h 00 : il est à noter que le Maire de Courtempierre avait demandé à cette occasion la présence de Gendarmes. Les habitants de Treilles, Gondreville et Courtempierre venus s’informer sur ce projet ont apprécié !!!

Télécharger ici le compte rendu de cette réunion annoté par notre association

Télécharger ici le compte rendu officiel

Télécharger ICI la convocation Réunion du 24 juin 20017 à 9 h 00

Télécharger ici le compte rendu annoté par notre association

Télécharger ici le compte rendu officiel

Télécharger Ici la convocation Réunion du jeudi 27 avril 2017 à 20 h 00

Télécharger ici le compte rendu annoté par notre association

Télécharger ICI le compte rendu officiel

Télécharger Ici la convocation