Lettre ouverte aux Députés et Sénateurs

3 août 2022

 

 

 

 

 

Paris le lundi 25 juillet 2022 19:08
 

Eolien : En procédant par arrêtés Mme Pannier-Runacher veut vous court-circuiter

 

Pour imposer de force des éoliennes rejetées par la majorité des français, Mme la Ministre a déclaré hier qu’elle allait publier avant la fin de cette semaine, sans consulter ni l’assemblée nationale ni le Sénat, un arrêté pour débloquer immédiatement 10GW d’énergies renouvelables c’est à dire plus de 3.000 éoliennes en cours d’examen par les préfectures, ou en instruction devant les tribunaux.

Son action a pour but de balayer les lois existantes notamment celles qui protègent l’environnement, ce qui serait une véritable régression, et à affaiblir les associations et les droits fondamentaux des citoyens en violation des règles constitutionnelles.

Si elle réussit, ce sera le nouveau modèle de gouvernement pour court-circuiter les parlementaires.

L’annonce de Mme Runacher est en parfaite contradiction avec sa déclaration officielle à l’AFP à Berlin le 27 mai 2022 où elle disait exactement l’inverse :
 
“Ne pas se raconter d’histoires”: le gouvernement ne veut pas brusquer le développement de l’éolien…Le déploiement de l’énergie éolienne en France, source de controverses récurrentes dans l’opinion, se fera à un rythme que la “société est prête à accepter”, a assuré la nouvelle ministre de la Transition énergétique dans une interview à l’AFP.
 
….Nous devons continuer le déploiement au même rythme qu’aujourd’hui, c’est-à-dire un rythme qui correspond manifestement à ce que la société française est prête à accepter », a déclaré hier Agnès Pannier-Runacher au sujet de l’éolien terrestre français »

Elle contredit aussi le Président de la République Emmanuel Macron qui a déclaré à Belfort le 10 février 2022 (« Reprendre en mains notre destin énergétique »), quand il aborde le sujet des éoliennes :
 
« …C’est pourquoi ce qui avait été fixé à horizon 2030, nous allons l’étaler dans le temps. Mais il faut garder un cap. Continuer à avoir là aussi une filière qui se développe et la puissance installée, qui est de 18,5 gigawatts à fin 2021, sera doublée d’ici à 2050. Ce n’est donc pas un doublement en 10 ans qui est demandé, comme nous l’avions initialement considéré… ».

La Fédération Environnement durable (FED) , qui regroupe 1700 associations constate que Mme la Ministre a repris mots pour mots le programme du lobby des promoteurs éoliens, qu’ils ont dévoilé le 3 juin 2022 :
 
Le gouvernement doit agir pour mettre en service les 10 GW d’éoliennes terrestres en attente
 
https://www.lemondedelenergie.com/gouvernement-doit-agir-mettre-service-10gw-eoliennes-terrestres-attente/2022/06/03/

Cette coïncidence pourrait confirmer des liens étroits entre Mme la Ministre et le lobby des industriels des Energies Renouvelables piloté par l’Allemagne qui veut depuis des années imposer de force des dizaines de milliers d’éoliennes à la société française.

La FED vous demande en tant qu’élu de faire respecter la démocratie. La loi d’accélération pour la transition énergétique est en cours de préparation et elle doit être débattue globalement par le Parlement sans être amputée par Mme la Ministre.

Vous ne devez pas accepter ce coup de force concernant l’éolien.

Nous vous prions de bien vouloir agréer l’expression de notre haute considération

Contact:
Jean-Louis Butré
Contact@environnementdurable.net
06 80 99 38 08

1700 associations, fédérations régionales, collectifs et membres