Dans les médias

Eoliennes : Protection des Territoires Gâtinais

Le15/10/2018

La République du Centre du 15/10/2018

Lire ici

___________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le 29/09/2018

Le Syndicat CGT Energie vient de sortir le  film de Gilles Balastre

« Main basse sur l’énergie »

La partie concertant l’éolien est à voir et à relayer absolument
De la 3ième à la 16ième  minute.. c’est un réquisitoire  féroce

Voir ici

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le 28/092018

Hauts-de-France:

La région dit non à l’éolien
Article publié aujourd’hui par le journal de la Région et sur le site
stopeolien.hautsdefrance.fr

la région est infestée d’éoliennes et les nouveaux projets pullulent ( voir la carte interactive)

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le 21/09/2018

Le gouvernement ment aux Français.

l’énergie éolienne pollue et nous coûte trop cher !

Le gouvernement ment aux Français, l'énergie éolienne pollue et nous coûte trop cher!

Reuters Photographer / Reuters
En diffusant sur Envoyé spécial un reportage intitulé: « Éoliennes: le vent de la révolte », France 2 a dévoilé au grand jour l’exaspération généralisée des Français face à la politique agressive et coûteuse du gouvernement en matière d’installation d’éoliennes.

L’installation des aérogénérateurs est un échec écologique, une gabegie financière et un scandale démocratique. De plus en plus de dirigeants, en particulier à droite, découvrent que les lois qu’ils avaient votées après le Grenelle de l’Environnement et que nous avions combattues n’ont absolument pas tenu leurs promesses, bien au contraire.

Tout d’abord le coût financier de l’énergie éolienne s’est avéré exorbitant! Les subventions envisagées pour les seules six centrales éoliennes côtières, « offshore », ont été évaluées par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) en 2017 à 40 milliards d’euros. Ces révélations ont contraint le gouvernement à une mauvaise renégociation avec les industriels maintenant le niveau considérable de subventions à 25 milliards d’euros sur 20 ans et 50 milliards sur 40 ans. A titre de comparaison, le projet d’EPR de Flamanville, décrié à juste titre pour sa mauvaise gestion, restera néanmoins bien plus rentable, en produisant à lui tout seul plus d’électricité pour 11 milliards d’euros sur 60 ans.

La Cour des comptes, dans un rapport de mars 2018, a souligné la faible efficacité du soutien à l’éolien terrestre tout en alertant sur son coût financier astronomique évalué à 4,4 milliards d’euros rien qu’en 2016 et anticipant un essor de ce montant compte tenu des engagements envisagés.

Toutes ces subventions cumulées contribuent pour une grande part à l’explosion de la facture d’électricité des Français qui a progressé de plus de 150 euros en dix ans à cause de la contribution au service public de l’électricité (CSPE) devenue hors de contrôle pour subventionner les énergies éolienne et photovoltaïque. En 2017, son montant total atteint 7 milliards d’euros et passera à plus de 10 milliards d’euros en 2022 pour produire moins de 10% de la consommation électrique!

Avec de tels niveaux de subventions il n’est pas surprenant que la mise en œuvre de la politique éolienne s’accompagne d’un fort développement de la corruption dans le domaine avec des condamnations d’élus pour prise illégale d’intérêt. Le Service central de prévention de la corruption (SCPC) avait déjà officiellement alerté les pouvoirs publics en 2014 sur ce phénomène massif. Espagne, Italie, Belgique, Hollande… aucun pays européen n’échappe à la corruption généralisée dans ce domaine.

Pire encore, ces projets s’imposent à des populations dont l’opinion défavorable est systématiquement bafoué. Or, non seulement les éoliennes détruisent le paysage, ruinent toute possibilité de développement touristique, fragilisent les métiers de la pêche, mais elles dévaluent du jour au lendemain l’ensemble de la valeur des biens immobiliser des habitants, injustement spoliés.

Dans de telles conditions, comment accepter que la France se soit donnée pour objectif de multiplier par trois son parc éolien quitte à supprimer les voies de recours des riverains?

Enfin, les éoliennes aggravent nos principaux problèmes écologiques.

Utilisation de terres rares extraites dans des conditions déplorables en Chine, déchets des éoliennes désinstallées non recyclables, bétonnage des sols et des mers, dégradation massive des paysages, les éoliennes dégradent notre environnement et le cadre de vie de nos concitoyens.

Les caprices du vent et l’impossibilité de stocker l’énergie éolienne obligent les fournisseurs d’électricité à compenser ces graves défauts par des centrales à charbon et à gaz très polluantes!

Ainsi la baisse de la production nucléaire en France depuis trois ans et la hausse de la production éolienne ont fait augmenter les émissions de CO2 du système électrique français de 20%!

Contrairement à ce qu’affirme la propagande gouvernementale, les éoliennes aggravent donc le réchauffement climatique alors que la France avait le mix électrique le plus décarboné des grands pays industriels, un comble!

Nous sommes très loin de l’image sympathique et écologique que tente de diffuser le marketing des industriels et des lobbies du vent en lien avec les partis politiques dits « écologistes » qui se sont transformés en représentants de l’écolo-business.

Et désormais, un énorme doute gagne la population et les institutions. Les différents sondages montrent une très forte opposition qui a d’ailleurs été mise en avant par Nicolas Hulot pour justifier sa démission sur France Inter.

Il n’est plus possible de voir la France défigurée de la sorte par des éoliennes coûteuses qui aggravent nos problèmes écologiques sans offrir la moindre solution!

 

Le 08/09/2018

Le blog « Vents et Territoires » parle de nous

Voir ici:

http://ventsetterritoires.blogspot.com/

Merci à lui

 

 

 

Le 07/08/2018: Le Figaro :

La France vent debout contre les éoliennes

Lire l’article

 

27 juin 2018 : Le Figaro :

Les éoliennes : une folie qui mutile la France

Lire l’article

12 juin 2018 : France 2.

« La nuisance sonore est énorme quand même… »

Voir ici la vidéo

13 mai 2018: Contrepoints : Des éoliennes sur votre terrain ? Attention aux ennuis !  Lire l’article

21 mars 2018 L’éclaireur du Gâtinais : Nouvelle étape du projet éolien de Courtempierre: Le mât de la discorde Lire l’article

28 février 2018 L’Eclaireur du Gâtinais: Pro T Gâtinais toujours vent debout Lire l’article

19 septembre 2017 La république du Centre : L’association PRO.T.G ne décolère pas Lire l’article

12 septembre 2017 La république du Centre : Vent debout contre un projet éolien dans le Gâtinais Lire l’article

12 septembre 2017 La république du Centre :: En 2009 les habitants avaient voté contre l’éolien Lire l’article

12 juillet 2017 L’éclaireur Demande du Maire de Courtempierre    Lire l’article. On peut s’interroger sur le fait qu’un Maire utilise sa fonction de Maire pour parler d’un propriétaire terrien : lui-même. Certains pourraient considérer qu’il y a un mélange des genres voire un conflit d’intérêt

28 juin 2017 L’éclaireur (Jean-Louis MACE) :  Avis de tempête sur Courtempierre ? Télécharger l’article

28 juin 2017 L’éclaireur (Jean-Louis MACE) :  A Chuelles, le conseil municipal dit non Télécharger l’article

3 mai 2017 L’éclaireur (auteur ? ) : Éolienne : Courtempierre veut avoir son mot à dire

3 mars 2017 Vents et Territoires : Projet éolien et autorisation unique Lire l’article

10 fév 2017 Vent et territoires Loiret : Lorcy et environs  Bientôt des éoliennes géantes dans le Loiret ? Lire l’article

16 nov 2016 Vent et territoires : L’éolien industriel : une absurdité écologique, économique et sociale Lire l’article
6 nov 2016 Vent et territoires : le grand mensonge 14.000 éoliennes abandonnées aux USA Lire l’article

 

2005 Nicolas Hulot et les éoliennes Télécharger