Le projet éolien menace-t-il l’approvisionnement en eau potable des communes de Courtempierre et Sceaux du Gâtinais ?

22 mars 2022

 Le projet éolien menace-t-il l’approvisionnement

en eau potable

des communes de Courtempierre et Sceaux du Gâtinais ?

 

Dans un document intitulé « Résumé non technique de l’étude d’impacts sur l’environnement », les promoteurs informent les communes comprises dans un rayon de 6 kilomètres du futur parc éolien, des nuisances probables auxquelles les populations doivent s’attendre pendant la période des travaux et la période d’exploitation.

Plusieurs aveux concernant les futures nuisances, tels le dépassement des limites sonores autorisées, l’impact sur les paysages, les affirmations douteuses telle que celles précisant l’absence d’oiseaux dans la zone d’implantation des éoliennes, en plein couloir de migration (notamment, grues cigognes…), l’absence de toute considérations pour les centaines habitants dans un rayon de 1000 à 1500 m, posent questions sur le sérieux des études menées par une volonté irréfléchie et dogmatique d’implanter, dans un endroit aussi peu adapté, un projet industriel de cette importance.

La présence de la station de pompage d’eau potable des communes de Courtempierre et Sceaux du Gâtinais, proche de la zone de construction et d’exploitation, est complètement occultée dans cette étude pourtant dévolue à l’impact sur l’environnement.

L’Association PRO T G a alerté les conseils municipaux, Madame la Préfète, la Direction Régionale de l’Equipement, l’Agence de l’eau, l’Agence régionale de santé, la Communauté de Communes, sur les risques potentiels de contamination de la nappe phréatique dans un document de 19 pages que vous pouvez retrouver sur notre site en cliquant sur le lien suivant :

Dossier eau potable

Bonne lecture

Le Bureau Exécutif